Les pays qui pourraient remporter la Classique Mondiale de Baseball

La Classique Mondiale de Baseball a commencé hier avec une immense surprise : Israël a fait ses débuts avec une surprenante victoire de 2-1 dans la dixième manche contre la Corée du Sud, finaliste en 2009. Le résultat obtenu par Israël, considérée comme la pire équipe du tournoi, est un signe de ce qui pourrait arriver lors de ce tournoi qui se déroule jusqu’au 22 mars.

Évidemment, la République Dominicaine est la grande favorite pour rééditer son triomphe d’il y a quatre ans, alors qu’elle avait battu Porto Rico en finale. Cependant, plusieurs équipes pourraient rafler les honneurs et doivent être considérées comme des candidates sérieuses.

Les dominicains restent les favoris et on s’attend à ce qu’ils dominent comme ils l’avaient fait en 2013,  où ils avaient terminés le tournoi invaincus en huit matchs. Parmi les joueurs de la présente édition: Robinson Cano, Manny Machado, Jose Bautista et Adrian Beltre ne sont que quelques-uns des noms de l’équipe dirigée par Tony Peña.

Les États-Unis forment une équipe à surveiller aussi, car ils possèdent la meilleure ligue du monde (MLB), mais dont le meilleur résultat lors des trois premières éditions du tournoi a été une décevante 4e place en 2013. Cette année, encore une fois, la majorité des joueurs étoiles de la MLB ont refusé de participer au tournoi, mais quelques joueurs ont accepté de prendre part à la Classique, dont Alex Bergman, Chris Archer et Giancarlo Stanton.

Il faut toujours compter Cuba parmi les candidats favoris, dont l’équipe est formée de joueurs de la ligue nationale de leur pays. Parmi les joueurs à surveiller, notons Yosvani Alarcon, Osvaldo Vazquez, Yurisbel Gracial et William Saavedra. L’équipe cubaine, qui a fini 2e en 2006, a toujours atteint les quarts-de-finale lors des tournois précédents et vise au moins la demi-finale.

On ne peut oublier le Japon, dont l’équipe est également formée de joueurs de leur championnat national, celui-ci étant considéré comme le deuxième championnat en importance au monde, derrière la MLB. Les japonais ont été les gagnants des deux premières éditions du tournoi (2006 et 2009) et ont finis en 3e position il y a quatre ans. Leur succès dépendra de l’efficacité de leur personnel de lanceurs, principalement  Tomoyuki Sugano. Le seul représentant du Japon dans la MLB est Aoki Norichika des Astros de Houston.

D’autres équipes pourraient jouer les troubles-fêtes, dont Porto Rico et Venezuela, ces derniers comptant dans leur rang : Miguel Cabrera, José Altuve et Félix Hernández. Bon baseball!

 

Articles similaires