Boxemania, un gala attendu!

Boxemania, un gala attendu!

À 3 jours du Gala de boxe le plus attendu de l’année au Québec, la fébrilité s’installe chez les amateurs tout comme chez les boxeurs. Affichant son sourire habituel, Eleider Alvarez a bien hâte de prouver qu’il fait partie de l’élite et Pascal, lui, veut prouver qu’il appartient encore à cette élite chez les mi-lourds. Stevenson, quant à lui, affiche cette confiance inébranlable habituelle, mais force est d’admettre que ce samedi, les yeux de tous sont surtout rivés vers les demis-finalistes. Lors de ce gala, nous aurons également droit à une belle sous-carte, ce qui a manqué lors des plus récents galas de GYM ou même de EOTTM. Voici donc ce que nous offrira la sous-carte de ce gala du 3 juin.

.

Mikael Zewski de retour

Jadis considéré comme le plus bel espoir de la boxe au Québec, le trifluvien Mikael Zewski a subi toutes sortes de malchances, ce qui fait en sorte que son statut a considérablement changé. Avec l’émergence des Steven Butler, Yves Ulysse Fils, Custio Clayton, Christian Mbilli et autres jeunes boxeurs, Zewski a plutôt sombré dans l’oubli en raison de son inactivité prolongée. Le trifluvien a en fait perdu son premier combat en carrière contre Konstantin Ponomarev en mai 2015 avant de revenir 5 mois plus tard pour retrouver le sentier de la victoire. Mais depuis ce combat, presque deux années complètes se sont écoulées. La boxe a évoluée dans la belle province et Mikael Zewski devra prouver encore une fois qu’il a sa place parmis les meilleurs espoirs au Québec. Pour l’occasion, il sera opposé à Fernando Silva, un boxeur avec une fiche très peu reluisante de 15-10-3. Il s’agit d’un combat de remise en forme, sans plus, mais il sera très intéressant de revoir le jeune Québécois en action.

« Kaboom«  également de retour

Tout comme Zewski, Oscar Rivas a eu sa part de blessures et a dût limiter ses présences dans l’arène. Alors qu’il est l’un des bons espoirs, non seulement au Québec, mais dans la division des lourds elle-même, Kaboom devra impressionner et redevenir actif dans les prochains mois. Son dernier combat remonte à l’année passée alors qu’il a terrassé Jeremiah Karpency, le frère de Tommy, qui est une ancienne victime d’Adonis Stevenson. Le sympathique Colombien, qui est un ami proche d’Eleider Alvarez, possède des qualités athlétiques indéniables pour un lourd et combine vitesse et puissance. S’il peut rester en santé, il sera certainement à surveiller. Il est l’auteur de 15 KO’s en 20 combats et sa fiche est toujours immaculée.

Clayton et Mbilli continuent leur ascension

Les jeunes Custion Clayton et Christian Mbilli seront également en action ce samedi. Le premier en sera à son premier combat au Centre Bell, lui qui a déjà combattu au Centre Vidéotron et au Casino de Montréal. Un peu moins de 2 mois après sa plus récente victoire, Clayton (11-0, 9 Ko) en sera à son premier vrai test en carrière face à un adversaire redoutable en Oscar Cortez (27-2). Ce sera l’occasion pour le jeune boxeur de monter son niveau d’un cran et d’ainsi obtenir de meilleurs opportunités pour la suite de sa carrière. Cortez, pour sa part, en sera à un premier combat en dehors de son Mexique natal. Pour ce qui est de Christian Mbilli, le camerounais d’origine qui s’est installé au Québec au court de la dernière année après un exil de 10 ans en France, poursuivra son ascension. Il se mesurera à Cesar Ugarte. Le jeune boxeur de 22 ans, qui a participé aux derniers Jeux Olympiques en sera à son quatrième combat professionnel et il a gagné ses 3 premiers sans difficulté. Son talent est indéniable et sa progression sera intéressante à suivre.

Donc, avec tous ces boxeurs de qualité, les amateurs de boxe devraient assister à un très bon gala. Bien que le combat Pascal-Alvarez soit l’attraction la plus intéressante pour les partisans, il faudra surveiller la sous-carte qui pourrait en mettre plein la vue!

 

 

Articles similaires